Conférence de Jean-Pierre Naugrette, vendredi 15 mars 2019

Programme : « Ombre(s) et lumière(s) »

« Une Maison d’ombres et de mystère » : lecture coloniale et pathologique de “L’Aventure du soldat blafard” de
Sir Arthur Conan Doyle

Lecture coloniale et pathologique de « L’Aventure du soldat blafard » de Sir Arthur Conan Doyle (“The Adventure of the Blanched Soldier”, The Case Book of Sherlock Holmes).

Privé de Watson, Sherlock Holmes est invité à se rendre dans une étrange demeure, Tuxbury Old Hall, dans laquelle un jeune vétéran de la guerre des Boers est semble-t-il séquestré. Quelle est la pathologie dont souffre Godfrey Emsworth dont le visage, collé contre la vitre, apparaît singulièrement blafard? Les valeurs gothiques de cette étrange maison sont ici mises au service d’une problématique relevant de ce que l’on pourrait appeler une pathologie coloniale, dans le contexte contemporain de la guerre des Boers, à laquelle Conan Doyle avait participé en tant que médecin.


Jean-Pierre Naugrette est Professeur de littérature anglaise à l’Institut du Monde Anglophone (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3). Spécialiste d’Arthur Conan Doyle et de Robert Louis Stevenson, il est aussi traducteur et romancier. Il a traduit Le Chien des Baskerville de Conan Doyle (Gallimard), L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde et Le Creux de la vague de Stevenson, de même que des classiques des littératures britannique et américaine. Il a publié cinq romans et un recueil de nouvelles.


Citer ce billet
Sabrina Mommolin (2019, 4 mars). Conférence de Jean-Pierre Naugrette, vendredi 15 mars 2019. Oceania. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/shtb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search