Conférence d’ Elizabeth Durot-Boucé, jeudi 16 novembre 2017

Programme : Mémoire(s)

Horace Walpole : Mémoires d’un jeune homme dérangé

On célèbre cette année le tricentenaire de la naissance d’Horace Walpole. Ce travail de commémoration entreprend de mettre au jour la personnalité complexe d’un auteur et d’un homme à la fois unique et bien représentatif de son époque, dont le témoignage sur son temps se décline sous une forme bougrement originale, bigarrure artistique alliant le romanesque, l’amateurisme et l’historique. Ce qui fait toute l’originalité des « Mémoires » de Walpole, de son œuvre-somme, c’est leur caractère multiple et multiforme (architectural, romanesque et littéraire) : une réalisation architecturale : Strawberry Hill ; une collection exceptionnelle d’objets précieux ; un témoignage « authentique » : sa correspondance ; et une création romanesque mémorable : le premier roman gothique, The Castle of Otranto (1764). Homme de lettres, critique, dilettante, « antiquaire », Horace Walpole est sans doute l’une des figures les plus caractéristiques du e XVIII siècle. Portant témoignage de sa mémoire, par son expérience unique, individuelle et exemplaire à la fois, par sa parole et par ses actes, il jette un pont entre le particulier de son existence individuelle et le général de l’histoire collective, construisant un lien entre l’individu et le groupe. Ses « Mémoires », cette œuvre-somme multiforme, constituent le récit de la construction d’une identité, sa correspondance comme ses créations artistiques (architecturale et littéraires) et ses collections rapportant les tâtonnements, l’évolution, puis la mise au jour de sa personnalité énigmatique. Son détachement de sa famille et de son temps, notamment par le recours au gothique, permet son cheminement propre, et son legs à la postérité comme l’exemplarité de son parcours peuvent apparaître comme un hommage au non-conformisme et un appel à la tolérance.


Elizabeth Durot-Boucé est Professeur de Langue et Littérature anglaises à l’Université du Havre-Normandie. Son domaine de recherche englobe l’histoire des idées, la littérature et la traduction. Spécialiste du Siècle des Lumières, elle vient de publier Emily philosophe ou le Goût du plaisir. À l’ombre des Lumières, roman gothique et roman libertin.


Citer ce billet
Sabrina Mommolin (2018, 16 juillet). Conférence d’ Elizabeth Durot-Boucé, jeudi 16 novembre 2017. Oceania. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/shsh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search